What’s new : Hotel Tucson City Center , quoi de neuf...

image12

Passons maintenant en revue, les différents hôtels, et pour commencer le Tucson City Center. Comme presque tous les ans, les premiers jours dans les hôtels consacrés à la minéralogie et la paléontologie sont assez décevants. Les nouveautés exposées sont souvent mineures. Les grandes pièces et les grandes découvertes seront présentées plus tard : dans les shows (très) prestigieux. Commençons par des cristaux de graphites de Rossie (état de New-York, USA) d’une qualité très inhabituelle. Cette espèce est rarement bien représentée dans les collections.

 

 image13      image14

Les azurites de Milpillas sont encore assez abondantes, les brochantites et les volborthites se raréfient. Seuls de (rares) cristaux parfaitement formés, aux faces lisses et brillantes et gemmes, mais finalement très sombre. Pour apprécier leur transparence il faut les exposer à une très forte source lumineuse.

 

 image15

Les fluorites vertes de Madagascar (Mandronarivo, province de Tuléar) sont apparues l’an dernier sous formes de plaques de cristaux jointifs peu esthétiques. Cette année voit des spécimens de belle qualité avec des cristaux séparés. L’éclat de surface reste faible. Ce qui est un peu dommage. La couleur est par contre d’un beau vert profond saturé.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center, quoi de neuf (mais pas beau)

image16

Toujours dans le registre des fluorites, il y a une découverte récente de Mongolie, un pays peu représenté en minéralogie. La localité est vague; Choir area dans l’immense désert de Gobi. De couleur vert pâle insaturé, ces fluorites n’ont d’attrait que leur localité.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center , quoi de (presque) neuf

image17

Le succès des améthystes de Jacksons Crossroad ou JXR en Georgie (USA) semble avoir suscité un regain d’intérêt pour les améthystes étatsuniennes. Cette année il y a un lot important d’améthyste de la Reel Mine en Caroline du Nord.

 

image18

Les très belles fluorites bleu sombre du Fujiang (Chine) étaient plus nombreuses que l’an dernier, sans être vraiment abondantes. Leur qualité est parmi ce que l’on connaît de meilleur : des faces très lisses et éclatantes ce qui est rare pour ce minéral.

 

image19

Une chambre présente un nombre conséquent de cuivres natifs de Rockland, Mine (Cloncurry, Queensland, Australie) récoltés entre août et octobre en partenariat entre la mine et une entreprise impliquée dans la récolte de minéraux de collection.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center quoi de (pas) neuf (mais chinois)

image20

La Chine ne cesse de nous étonner par la qualité de ses minéraux. Cette année il y a, entre autres, un beau lot d’hémimorphites bleues, translucides.

 

 image21  image22

Parmi les autres minéraux chinois, il fallait noter une curieuse barytine, très brillante, en cristaux décimétriques. Ainsi qu’une gibbsite bleue très esthétique. Les deux au même prix… élevé.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center quoi de (pas) neuf (mais de mieux en mieux)

image23

Les améthystes et calcites d’Uruguay sont connues de longues date. Elles étaient très rares jusqu’à ces dernières années. Depuis des efforts de récolte et de façonnage, ont permis d’en présenter un plus grand nombre. Une chambre du Tucson City Center en était remplie.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center quoi de (pas) neuf (mais inhabituel)

image24

La minéralogie du Japon est souvent mal représentée alors que ce pays a un riche passé minier et beaucoup de collectionneurs passionnées et avisés. Parmi les rares minéraux japonais présentés cette année, il y a deux rhodochrosites rose assez esthétiques.

 

What’s new : Hotel Tucson City Center quoi de (pas) neuf (mais très gros)

image26  image25

La localité classique des émeraudes de Malyshevo (Oural, Russie) a livré quelques spécimen géants, dont un cristal dépassant 20 cm.

 

What’s old: Hotel Tucson City Center, les fossiles

image27 image28

L’Hotel Tucson City Center est aussi un lieu réputé pour quelques stands qui exposent des fossiles de grande qualité.

 

image29

Contigu à l’Hotel Tucson City Center, il y a la maison d’exposition de Fine Minerals: certainement l'un des lieux les plus réputés pour ses minéraux très haut de gamme.

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....