Tucson 2018

 

A proximité de l’hôtel Tucson City Center, il y a plusieurs lieux incontournables. Le premier est la maison de Fine Minerals International. Elle est divisée en plusieurs secteurs, un pour les bois fossiles (en tranches polies), un pour des sculptures intégrant de grandes pierres, souvent polies, et enfin une partie minéralogique avec une pièce, petite, où sont présentés des spécimens du plus haut niveau, une pièce plus grande avec des minéraux de qualité à peine inférieure et enfin une salle où sont présentées les pièces soldées. Les minéraux dans les deux premières pièces ont des cotes « américaines » quant à celles soldées elles ont de quoi faire le bonheur de nombreux collectionneurs et même musées.

On y a vu une Babingtonite chinoise proposée à un prix près de quarante fois plus bas que ce que l’on avait vu au tout début de la découverte de ces mêmes Babingtonites.

A proximité de Fine Minerals, il y a la Granada Gallery – Fine Minerals Designs qui est tenue par une équipe germano-suisse. Elle accueille surtout des fossiles et des pierres taillées. Le degré de raffinement est extrême.

Cette année, on y a vu un lot de pezzottaites taillées. Ces pièces datent d’une découverte maintenant ancienne, mais c’est la première fois que des pièces de ce niveau sont exposées au public.

UN BEAU LOT DE PEZZOTTAITE

image1

image2

image3

Rappelons que la pezzottaite, découverte en 2003, à Madagascar, est un silicate boraté de la famille du béryl, où l’on trouve, outre le béryl (aluminifère), la stoppanite (ferrifère) et la bazzite (scandifère). La pezzottaite, quant à elle, est riche en césium.

 

 DEUX PEZZOTTAITES NON TAILLÉES

image4

image5

UN BEAU LOT DE GRANDIDIERITE

image6

Les petits bonbons bleus parsemés sur la racine sont des grandidierites, un silicate plus boraté que la tourmaline. Elle est connue depuis longtemps à Madagascar, mais ce n’est que depuis 2 ou 3 ans que l’on trouve des pierres totalement gemmes. Elles ont donné lieu à une forte spéculation.

 
LES SHOWS DE L’A10

image7

Historiquement les premiers shows, qui se sont surajoutés au show principal, ont été localisés le long de l’autoroute 10 qui rejoint Phoenix. Le plus luxueux était celui du Sheraton, devenu le Pueblo c’est à présent le Riverpark, moins luxueux et rempli de tentes.

 

QUELQUES PIERRES VUES AU RIVERPARK

image8

Une curieuse Uvite sur quartz de Brumado, Brésil très très cher.

image9

Une presque nouveauté: des quartz en macle de La Gardette, de qualité absolument superbe, issus de Gunyahang, district de Sankhuwasabha, Népal.

 

ET QUELQUES CRISTAUX GÉANTS

image10

 

La renaissance d’un mythe

image11

Le Desert In a été le premier hôtel de l’A10 consacré aux minéraux. L’évoquer c’est évoquer un mythe. Il a été détruit ce début de 21e siècle. Il était voisin du Travelodge qui, cette année, a pris le nom de Desert Inn. La qualité des minéraux y est assez moyenne.

 

image12

image13

image14

Le show de la 22e est un des derniers venus, depuis quelques années, mais il a toujours du mal à se faire connaître. Pour y remédier, il a bénéficié d’une publicité énorme... Mais la qualité des stands est très inégale.

 

image15

image16

Ce show n’est pas spécialement dédié aux fossiles, mais il y en a tout de même quelques-uns.. surtout des dinosaures. Et quelques productions artistiques typiquement étasuniennes.

 

 LES QUARTZ DE COLOMBIE

image17

image18

Les quartz de Colombie sont connus depuis au moins 20 ans. Leur qualité est souvent égale à celle des quartz de La Gardette. La production est cependant très fluctuante. Il semble qu’elle soit assez forte depuis les deux dernières années.

 
TUCSON’S NEW MINERAL SHOW

image19

Ce show est nouveau. La première version a eu lieu l’an dernier. Le lieu initial ayant pris feu, il s’est installé cette année dans des anciens abattoirs devenus le lieux des concerts de rock. Malgré un abord peu reluisant et un nombre assez faible d’exposants, c’est l’un des shows les plus intéressants, en tout cas celui où l’on trouve le plus d’espèces minérales rares.

Il faut y voir la patte de l’organisateur : un minéralogiste systématicien connu internationalement.

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....