Toutes les actualités

Faire une recherche par mots-clefs

Géopolis mets à l'honneur la jeune artiste Caroline Thaler, géochimiste de formation, qui travaille le pastel pour sublimer minéraux, fossiles et coraux. Elle nous présente son travail et l'histoire de chaque dessin réalisé.

Elle sera présente lors du salon international de Paris du vendredi 05 au dimanche 07 novembre 2021 (plus d'informations ici) à l'Institut National du Judo de Paris. Elle vous présentera ses dessins et partagera avec vous sa passion ... Nous remercions les organisateurs KRISTALIA d'avoir accepté sa participation à ce salon.

 

kristalia mineral expos salon paris 2021

 *****************************

 

Géochimiste de formation, spécialiste de la biominéralisation, j’utilise les pastel gras comme une matière sculptable. Avec cette texture argileuse, j’essaie de donner vie aux minéraux que je dessine sur fond noir. Le spécimen apparait ainsi comme sur son étagère d'une galerie de minéralogie imaginaire.

Je choisis mes sujets au grès de mes travaux de recherche, comme ce foraminifère que j’ai cultivé en laboratoire :

foraminifère fond clair

Foraminifère, pastel sec, A3

 

Ce dessin au pastel sec représente une coquille brisée de foraminifère, un organisme marin microscopique. Ce specimen particulier a été pris en photo avec un microscope électronique à balayage, il fait 0,1mm de large ! J'ai été fascinée par la manière dont sa coquille s'est brisée, permettant de voir des détails de l'intérieur des loges, et notamment les petites ouvertures qui les connectent, qui s'appellent des foramens, et donnent son nom a l'organisme "le foraminifère".

Je dessine également des spécimens spectaculaires issus des galeries de minéralogie. C’est le cas de cette calcite. Ma spécialité étant la géochimie des carbonates de calcium, c’était logique qu’elle rejoigne ma collection.

calcite fond noir claire

Calcite, UPMC, Pastel gras, A3

 

 Inévitable également pour moi de “capturer” un biomineral tel que l’opale.

modif opale fond noir clair

Opale, UPMC, Pastel gras, A3

 

Ici, le défi était de reproduire les reflets changeants, et j’ai poursuivi ce défi, toujours au pastel gras avec une labradorite des collections du MNHN :

labradorite fond noir clair

Labradorite, MNHN, Pastel gras, A3

 

Les aspects si différents de ce mineral, en fonction de l’angle d’incidence de la lumière, donne une impression de ying et yang minéral.

En parlant d’angle, c’est parfois ce qui caractérise mon travail, j’essaie de les respecter. De part ma formation, j’ai appris les bases de la minéralogie, je sais donc l’importance que peuvent avoir deux plans qui s’interceptent a 30°…et pas a 45°. Je passe des heures a ces details, comme sur cette pyrite :

 

pyrite clair

Pyrite, MNHN, Pastel gras, A3

 

En reproduisant ces échantillons géologiques, je me retrouve finalement à réaliser de véritables “natures mortes”. C’est le cas de cet assemblage de bryozoaires, que j’ai collecté en mission à Roscoff, afin d’étudier leurs compositions chimiques.

 

recif bryozoaire vivant clair

Récif de gorgone et bryozoaires, Pastel gras, A3

 

Une autre nature morte de ma collection correspond à ce fossile d’une activité très ancienne :

archeen stromatolithe

Stromatolithe pilbara, Pastel gras, A3

Ce dessin au pastel gras représente une roche des collections du Muséum d'histoire Naturelle de Paris. Pourquoi cette roche en particulier ? Tout d'abord, c'est l'une des plus anciennes roches de la planète, vieille de plus de 3 milliards d'années ! Il s'agit d'un stromatolithe, une roche formée par des colonies de bactéries... c'est donc l'un des premiers fossiles à dater l'apparition de la vie sur Terre... et enfin, sa beauté est saisissante.

 

 *****************************

 

Vous pouvez retrouver la boutique en ligne de Caroline ici :

https://www.redbubble.com/fr/people/ThalerSlama/shop?anchor=profile&asc=u

Son compte instagram : https://www.instagram.com/nailartattack/?hl=fr

Son compte Twitter : https://twitter.com/CarolineThaler

 

 

Un T-Rex, des exposants de qualité, des échanges très vivants, des conférences sur la couleur, le Raman, la pal en Occitanie, les systèmes cristallins, des organisateurs sympas, une équipe dynamique, des amateurs nombreux, des collectionneurs, des visiteurs, des minéraux, des fossiles, des spécimens de la région, du Maroc, de Madagascar, etc. tout était réuni pour réussir la cinquantième édition de la bourse de minéraux et fossiles de Millau, le premier événement minéralogique, tant attendu depuis de trop longs mois, bravo.

image1   image3

image4   image7

image5

image2   image6

Millau ouvre la voie aux prochains rendez-vous, nous serons à la bourse de minéraux de Chatel Guyon les 21 et 22 août, nous visiterons à l’exposition de Dijon du 2 au 31 octobre, le salon de Paris du 5 au 7 novembre, et bien d’autres encore inscrits au calendrier www.geopolis.fr/agenda/toutes-les-manifestations.html

 

image8  image9  image10

 

Géologie des ressources minérales

Auteurs : Michel Jébrak, Éric Marcoux
Editeurs : Ressources Minérales et Faune du Québec
Nombres de page : 667
Date de parution : 2008

En accès libre : cliquer ici


geologie des ressources minerales

Comme l’indique le titre, plus que de métallogénie, l’ouvrage, organisé en 11 chapitres,parle de ressources minérales, le terme de ressources étant pris ici dans un sens général, sa signification par rapport aux réserves étant abordée dans le chapitre sur l’économie minière. L’ouvrage a une vocation pédagogique affirmée et est organisé en trois ensembles d’inégal volume.D’abord des généralités : un ancrage concret sur les substances minérales dans le quotidien, une partie historique qui évoque l’histoire des ressources minérales du Paléolithique à l’an 2000,pour aboutir à la situation d’aujourd’hui avec un regard sur la consommation par habitant,des notions de base et des définitions (histoire de la métallogénie, taille des concentrations minérales, introduction à la typologie et à la genèse des minéralisations, vocabulaire des ressources minérales), les méthodes d’étude des gîtes minéraux et des éléments d’économie minière et d’exploration avec un aperçu sur les méthodes géologiques, géophysiques, géochimiques et les forages.

Le 2ème ensemble constitue véritablement le cœur de l’ouvrage et en représente plus de 50% en volume. Il propose une vision détaillée de la typologie des gisements minéraux par grands contextes géologiques (plutonisme, volcanisme,bassins sédimentaires, hydrothermalisme continental et ressources dites « climatiques » : gîtes pédogénétiques et d’alluvions). Il se prolonge par un 3ème ensemble qui aborde les ressources minérales avec des exemples représentatifs par grandes périodes géologiques, depuis l’Arché en jusqu’à l’Actuel : Abitibi canadien pour l’Archéen,Afrique de l’Ouest pour le Protérozoïque inférieur, Grenville aux États-Unis pour le Protérozoïque moyen et supérieur, Hercynien d’Europe pour le Paléozoïque, Ouest américain pour le Méoszoïque et Ouest Pacifique pour la période Cénozoïque à Actuel. Les ensembles 2 et 3 proposent donc opportunément de croiser deux visions, celle des types de gisements et celle des grandes périodes de temps.

L’ouvrage se termine par plusieurs annexes : des références, un glossaire, un index minéralogique et un index des gisements, sites et localités.On soulignera aussi qu’une riche iconographie montrant des exemples des différents types de gisements est présentée sous forme de 32 planches de photos, principalement des deux auteurs de ce livre.

Dans les perspectives d’avenir, les auteurs insistent sur l’émergence d’outils plus précis et plus rapides ou d’analyses nouvelles, des progrès dans la compréhension des processus de formation des gisements minéraux, notamment en ce qui concerne les sources des éléments et leur transport, les connaissances sur le 3ème volet (dépôt) étant plus en avance. On attend aussi des innovations dans les méthodes d’exploration (géophysique, minéralogie, géochimie…),ainsi que dans la connaissance des différents types de gisements. La satisfaction des besoins futurs en matières premières se fera par la découverte de nouveaux gisements, mais aussi au travers du réexamen de gisements connus, susceptibles d’être revisités et réévalués en fonction de l’évolution du contexte économique. C’est d’ailleurs sur ce champ économique, si essentiel à l’industrie minérale et au marché des matières premières, et à la prospective que l’on peut lui donner que l’on aurait aimé que l’ouvrage se penche de façon plus détaillée, le chapitre correspondant se limitant à des considérations de base sur les différentes étapes de l’exploration au projet minier.

Quoiqu’il en soit, saluons l’arrivée de ce manuel moderne sur les ressources minérales, présenté de façon très pédagogique et où divers publics (enseignants et étudiants, mais aussi décideurs, voire professionnels du domaine)auront accès à un état des lieux très pertinent.

Géopolis vous invite à signer la lettre d'intention intitulée "Manifestation d'intérêt et de soutien pour le "projet d'Agrocampus de Grignon" présenté par la Communauté de Communes Cœur d'Yvelines et Grignon 2026 Investissements" adressée aux présidents de la Communauté de Commune Cœur d'Yvelines et de Grignon 2026 Investissements. Vous pouvez prendre connaissance du dossier "La Falunière de Grignon" en cliquant ici

Signer la lettre d'intérêt

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

En savoir plus

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

En savoir plus

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

En savoir plus

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....

En savoir plus