Toutes les actualités

Faire une recherche par mots-clefs

Nous vous invitons à prendre connaissance  le courrier concernant le dossier de comblement des carrières Arnaudet ainsi que la pétition jointe à celui-ci : cliquer ici pour le télécharger en PDF

 

Monsieur le Ministre,

Nous prenons contact avec vous au sujet du dossier de comblement partiel des carrières souterraines dites « Arnaudet » sur la commune de Meudon (92190).

 

La mairie de Meudon a pris contact avec vous afin d’obtenir une autorisation spéciale lui permettant de démarrer les travaux souhaités, le site étant classé « artistique et scientifique » auprès de votre ministère (classement du 7 mars 1986 au titre de la loi 1930).

Nous souhaitons que ce dossier puisse faire l’objet d’une attention toute particulière au vu de son importance en terme de :

1/ patrimoine géologique, également inscrit à l’Inventaire national du patrimoine géologique et considéré comme site d’intérêt international

  • Miroir de faille unique en région Ile de France

  • Observation possible du plus bel exemple de néotectonique qui soit dans le Bassin parisien (activité tectonique du Bassin parisien, à qui l’on doit le chemin emprunté par la Seine)

  • Observation du contact campanien/danien unique en Ile de France

  • Présence du karst dans lequel ont été découverts de nombreux mammifères yprésiens

  • Présence importante de conglomérat de Meudon, connu mondialement par les géologues

  • Présence importante et très rare d’argiles sparnaciennes qui ont livré quantité de fragments d'ossements fossiles : Hyracotherium Coryphodon… ce dernier étant encore inconnu des scientifiques au moment de sa découverte ; ce qui a donc permis de combler un maillon important de l’évolution des mammifères.

 

2/ patrimoine artistique,

  • site jugé comme une prouesse architecturale

  • qualité acoustique évaluée par un laboratoire acoustique renommé et jugée digne des églises ou des grandes salles de spectacles (laboratoire d’acoustique de l’Université paris IV - Mr Leipp)

 

Rappel du passif

De très nombreux projets d’urbanisation et de création de logements ont déjà existé sur ce site ces 30 dernières années. Grâce à de nombreuses associations et géologues, chaque projet a été avorté pour des raisons réelles et fondées. Ces divers projets ont permis la réalisation de nombreuses expertises, qui se sont toutes avérées toujours plus contradictoires les unes que les autres (cf Ineris VS expertise M. Clain VS expertise M. Maury …)

Toujours dans cet esprit de contradiction, l’arrêté de péril imminent qui courait sur ce site a été levé en décembre 2016. Pourtant, ce soit disant péril possible est encore aujourd’hui la cause des travaux souhaités. Il est donc effectivement important de rappeler que si cette expertise d’Ineris juge une partie du site dangereuse, d’autres expertises la jugeait, au contraire, d’une stabilité certaine. Il n’est donc pas possible de ne s’appuyer que sur ce dernier rapport.

Dernier rapport et travaux souhaités

Le dernier rapport d’expertises en date d’avril 2017 sur l’état de ce site sur lequel la mairie s’appuie et réalisé par Inéris est, comme vu plus haut, contradictoire aux analyses réalisées précédemment. Ce rapport indique un potentiel risque d’effondrement et indique, dans ses préconisations, une confortation de certains piliers identifiés, ou le comblement de la zone à risque. Les autres experts, spécialistes du sujet, tels que Vincent Maury ou le géologue Daniel Obert jugent cette décision complétement infondée et réalisée sur des études de probabilité plus que sur de réelles études du site.

Cela dit, partant du postulat que l’étude d’Inéris serait exacte, nous ne comprenons pas la décision de la Mairie de choisir le comblement comme méthode de consolidation. Comme dit précédemment, d’autres méthodes moins invasives sont réalisables afin de conserver ce site classé dans son ensemble. La confortation (maçonneries, piliers de soutien, etc…) des piliers jugés en sécurité insuffisante par Ineris aurait suffi à régler le problème, tout en n’entachant en rien la lecture complète du site. Or, la décision prise imposera de détruire par confinement de déchets et coulées de béton plus de 40% des galeries de ce site. Que le problème soit financier ou caché d’intention de fructification des terrains en surface une fois le comblement effectué, cela nous semble inacceptable. Une alternative existant, il est inadmissible de procéder à la partielle destruction d’un site classé.

C’est pourquoi, nous nous sommes réunis entre dirigeants de nombreuses associations déclarées et spécialistes du sujet pour vous écrire ce courrier, et vous solliciter pour l’examen approfondi de ce dossier. Il nous semble important que ce site puisse bénéficier d’une réelle protection au vu de son classement et de l’avis unanime de la communauté scientifique.

Une pétition sera également réalisée sur Meudon et vous sera transmise.

Il est important que les meudonnais soient consultés sur ce sujet. Meudon est une ville avec un patrimoine inestimable, patrimoine classé que la Mairie souhaiterait en partie détruire sans un mot à ses concitoyens. Il est important que les administrés puissent donner leur avis. Les travaux, si validés, vont être titanesques, avec des livraisons de déblais pour le comblement de plus de 30 camions par jour, tous les jours, pendant environ 8 mois selon les estimations, afin d’obtenir le volume nécessaire pour remplir ces galeries classées. La disparition de leur patrimoine et de l’histoire industrielle de leur ville concerne les habitants de Meudon.


Vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à ce dossier et vous sollicitant vivement pour faire respecter la protection de ce site que lui confère son classement de 1986,

Respectueusement,

Les         signataires

Présentation du cours

S'inscrire à ce MOOC : Cliquer ici

MOOC2019 nectouxLe but du cours est d'identifier les roches et les minéraux courants et de découvrir leurs applications ainsi que leur impact environnemental. Cette quatrième session du cours a été revue en fonction des remarques faites lors des 3 premières sessions. Elle comporte de nouvelles vidéos et des activités pédagogiques très innovantes. Vous êtes invité à reconnaître les roches sur site avec votre smartphone pour les prendre en photo et les géolocaliser, pour échanger avec vos pairs sur le terrain même. Ensemble, vous mettrez en pratique la méthode d’identification des roches pour vous l’approprier. Les personnes qui n’ont ni smartphone ni tablette ne sont pas oubliées, elles pourront faire les activités en revenant chez elles, sur leur ordinateur à partir des photos prises sur le terrain. Par rapport à la troisième session, l'outil de mobilité a été amélioré.

PUBLICS

Ce cours est susceptible d'intéresser à la fois :

  • Les lycéens qui souhaitent avoir un complément de connaissances en géologie.
  • Les professeurs de SVT
  • Les étudiants de l'enseignement supérieur qui entament un cursus dans le domaine du bâtiment, du génie civil, de l’environnement et des matériaux.
  • Les techniciens et ingénieurs dans le domaine du génie civil qui souhaitent disposer d'une culture de base sur les roches et minéraux courants.
  • Les naturalistes de tout âge, scientifiques ou non, curieux de la nature.

Des étudiants suivront cette quatrième session dans le cadre des enseignements de leur école d'ingénieur.

CONTENU

Nous donnerons aux apprenants des clés méthodologiques de détermination des roches et des minéraux les plus courants. On se bornera à la reconnaissance de neuf roches et minéraux. Le cours se veut simple et appliqué. Les critères de reconnaissance présentés sont uniquement des critères macroscopiques. Ce parti pris limite considérablement les champs d’investigation. Il permet néanmoins de répondre aux questions généralement abordées sur le terrain par l’ingénieur, le technicien ou plus simplement le curieux naturaliste qui souhaite examiner les roches qu’il rencontre.

Il arrivera parfois de ne pas pouvoir conclure sur la classification d’une roche. Dans ce cas, ce qui importe est la méthodologie suivie et les conclusions sur les propriétés déduites des observations.

Le second objectif est d’associer à ces roches et minéraux leurs propriétés essentielles afin de mieux cerner les problèmes susceptibles de se présenter lorsqu’on construit un bâtiment ou un ouvrage d’art, lorsqu'on aménage un secteur ou encore lorsqu’on exploite directement le matériau. Ces éléments théoriques sont un préalable indispensable mais n’affranchissent pas de la pratique sur le terrain et de l’observation d’échantillons qui conduiront à la maîtrise de l’exercice d’identification.

Ce MOOC souhaite vous donner envie d’identifier les roches que vous rencontrerez sur le terrain, dans le cadre de vos activités professionnelles ou de vos loisirs. L’application mobile gratuite vous permettra d’identifier et de garder des traces des roches que vous verrez. Vous serez peut-être seul sur le terrain, mais toujours connecté à la communauté grâce à votre smartphone. On apprend seul mais jamais sans les autres. Ce MOOC en est le plus bel exemple.

FORMAT

Ce MOOC propose 6 semaines d'enseignement avec étude de vidéos et questions diverses. Le volume de travail attendu n'excède pas 2h par semaine. La 7ème semaine propose une autoévaluation récapitulative sur l'ensemble des contenus du MOOC. Sachant qu'il s'agit d'un enseignement de premier niveau et que l'on ne valide pas formellement la démarche sur le terrain, nous ne souhaitons pas délivrer d'attestation de suivi avec succès car celle-ci n'aurait que peu de signification.

Nouveauté : Un outil mobile associé au cours permet de faire des expérimentations sur le terrain et de partager vos découvertes. N'hésitez pas à en user et en abuser. Cet outil mobile est basé sur la plateforme PairForm développée par l'IMT Atlantique. Cet outil est extérieur à la plateforme France Université Numérique. L'utilisation de PairForm est gratuite. Il est tout à fait possible de suivre le MOOC sans utiliser cet outil.Toutefois, l'usage de PairForm vous permettra d'apprendre en communauté sur le terrain ! Il vous procurera une nouvelle expérience d'apprentissage, enrichissante en exploitant les fonctionnalités des smartphones !

Prérequis

MOOC Scientifique Grand Public : Il n’y a aucun prérequis obligatoire pour suivre ce cours. Cependant, les contenus sont plus facilement accessibles à des personnes ayant un niveau de terminale scientifique.

Plan du cours

Semaine 1 : Généralités. Genèse et cycle des roches.
Semaine 2 : Textures des roches.
Semaine 3 : Compositions des roches. Identification des minéraux.
Semaine 4 : Identification des roches courantes.
Semaine 5 : Propriétés et utilisations des minéraux courants.
Semaine 6 : Propriétés et utilisation des roches courantes.
Semaine 7 : évaluation générale sur les acquis que vous aurez obtenu à l'issue de ce cours

Evaluation

Ce MOOC comporte des questionnaires qui permettent de fixer les connaissances à l'issue de l'écoute des vidéos, des questionnaires récapitulatifs de fin de semaine et un questionnaire général qui vous permettra d'autoévaluer vos acquis.
Il comporte aussi un ensemble d'activités de terrain qui vous sont proposées à l'aide de l'outil PAIRFORM.
Par contre, s'agissant d'un enseignement de premier niveau, nous ne délivrons plus d'attestation de suivi avec succès.

Introduction aux ressources minérales : un enjeu pour la planète

S'inscrire en ligne à ce MOOC : cliquer ici

Début du Cours : 25 fév 2019

FUN-MOOC : Introduction aux ressources... par fr-universite-numerique

À propos du cours

Les besoins en matières premières minérales sont croissants et de plus en plus diversifiés !

Alors que la mine s’est longtemps imposée à son territoire, elle doit donc désormais composer avec lui.

L’industrie extractive et de première transformation est fortement sollicitée pour y subvenir. Créatrice de richesse mais parfois source de bouleversements, elle a la capacité d’influer fortement sur les trajectoires de développement des territoires. Son impact environnemental et sociétal peut être considérable et ses traces difficiles à effacer même longtemps après la fermeture des installations.

L’industrie extractive et de première transformation est donc l’objet de toutes les attentions mais aussi de la vigilance accrue tant des états, des institutions, des associations de protection de l’environnement ou de la qualité de vie des simples citoyens. Ceux-ci sont de plus en plus soucieux de parvenir à une meilleure redistribution des retombées positives de l’exploitation et à une meilleure répartition de ses effets négatifs, lorsqu’ils ne peuvent être évités.

Cette industrie de base, mondialisée, innovante et risquée est donc confrontée de manière toujours plus directe à des principes de responsabilité et d’éthique qui s’ajoutent aux obligations réglementaires. Les populations quant à elles réclament davantage de transparence et une plus grande implication dans les prises de décision qui les concerneront durablement.

Contenu du cours

Ce cours se veut simple et appliqué. Il permet néanmoins de connaitre l’industrie minérale (de la mine au produit) en suivant les différentes étapes, en montrant les différents styles de produits, de gisements, et les gens qui y travaillent.

Le second objectif est d’associer l’industrie extractive à son territoire (environnement, économie, société, santé) afin de percevoir les enjeux stratégiques liés à cette ressource.

Ce MOOC souhaite vous donner une vision globale de l’industrie extractive et de son intégration dans un territoire. La France dispose d’une longue histoire minière. Pourtant, depuis 20 ans, elle s’est assez largement désintéressée du domaine des ressources minérales (même si elle a maintenu son activité dans l’extraction des minéraux de construction et des minéraux industriels), la connaissance de l’industrie extractive et de son intégration dans son territoire sont devenues rares.

Pourtant, l’idée d’un renouveau minier en métropole et en outre-mer a commencé à faire son chemin sous l’impulsion des pouvoirs publics et certains projets d’exploration font d’ailleurs déjà l’objet de vifs débats. Conjointement, les pays francophones continuent de solliciter l’appui de la France pour le développement de projets miniers, la création de nouvelles formations ou la modernisation des cadres réglementaires.

C’est pourquoi ce MOOC a été créé afin de se questionner sur l’industrie minière et sa durabilité

Format

Le déroulement du cours s’organisera sur 6 semaines. Nous proposons des QCM de mémorisation en fin de chaque vidéo ainsi que des QCM récapitulatifs de validation des connaissances à chaque fin de semaine. Il y aura 1 devoir en fin de semaine 4 avec corrections par les pairs. Nous utiliserons également le forum pour un exercice non évalué dans lequel l’apprenant pourra présenter une étude de cas (par exemple l’ouverture d’un permis d’exploration) ; le sujet sera alimenté par la communauté et par les tuteurs. Une attestation de suivi avec succès sera délivrée en fin de MOOC.

Prérequis

Ce MOOC est Scientifique Grand Public : Il n’y a aucun prérequis obligatoire pour suivre ce cours. Cependant, les contenus sont plus facilement accessibles à des personnes ayant un niveau de terminale scientifique.

Ce cours est susceptible d'intéresser à la fois :

  • Les lycéens qui souhaitent avoir un complément de connaissances
  • Les professeurs de SVT
  • Les étudiants de l'enseignement supérieur qui entament un cursus dans le domaine du bâtiment, du génie civil, de l’environnement et des matériaux
  • Les techniciens et ingénieurs dans le domaine des industries primaires et de la transformation des ressources minérales
  • Les personnels élus concernés (élus nationaux, maires, élus locaux, personnel territorial des communes dans lesquelles il y a une présence d'industrie extractive, des permis d'exploration,…)
  • Les personnels des entreprises dans le domaine des industries primaires et de la transformation des ressources minérales
  • Toutes personnes mobilisées par les questions environnementales, locales et globales liées aux extractions minérales
  • Des étudiants suivront cette session dans le cadre des enseignements de leur école d'ingénieur

Plan du cours

Nous donnerons aux apprenants des clés méthodologiques de compréhension des 6 sous-questions abordées lors de ce MOOC :

  • SEMAINE 1 : L’industrie minérale : Ça marche comment ?
  • SEMAINE 2 : Impacts économiques des mines : Est-ce économique ?
  • SEMAINE 3 : Impact des mines sur l’environnement, la santé et la société : Est-ce écologique ?
  • SEMAINE 4 : épuisement ou pénurie des ressources minérales : Est-ce durable ?
  • SEMAINE 5 : Enjeux stratégiques des ressources minérale : Et l’état dans tout cela ?
  • SEMAINE 6 : Les mines du futur : Et dans 100 ans, comment seront les mines ?

Depuis maintenant 3 ans, nous avons pris l'habitude de vous proposer à Sainte-Marie-aux-Mines des posters à "petits prix". Cette année, nous vous proposons, en association avec Eldonia, un poster "Dinosaures" - Format A2 (42 cm sur 60 cm). ll est proposé au tarif de 1 € !

Vous pourrez retirer votre commande lors de la 55ème édition de Mineral & Gem du 21 au 24 juin 2018, à Sainte Marie Aux Mines.

Merci de vos commandes et de votre soutien !

 

Pour commander vos posters : cliquer ici

poster dinosaure 2018 A4

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....