Toutes les actualités

S'inscrire à notre liste de diffusion

Faire une recherche par mots-clefs

Introduction

Puis-je me déplacer et observer, puis-je prélever, sur le sol ou dans le sous-sol, dans une cavité, une grotte, une carrière ou en après-mine, un élément ou une quantité plus ou moins importante de substances auxquels j’accorde un intérêt géologique ? A quelle condition ? Sous quelle autorisation ? Et qu’en est-il des risques ?

En dépit de la toute récente et inachevée refonte du Code minier, ce droit de la pratique géologique demeure épars et hétérogène. Il rend compte de la diversité, voire la contradiction, des intérêts entre le propriétaire privé et l’autorité publique, la nécessité de la science et la protection de l’environnement, l’intérêt géologique et l’intérêt archéologique…Le geste du prélèvement peut donc relever, entre autres, des Code civil, minier, rural, de l’environnement, du patrimoine, du travail, des eaux et forêts, etc. ….

Le nouveau Code minier, dont seule la partie législative est entrée en vigueur le 1er mars 2011, conforte la distinction, selon la nature de la substance exploitée, entre la mine et la carrière.

Sa partie réglementaire, portant l’ensemble de ses textes d’application, annoncée pour fin 2011, n’est pas prête.

Mais, même achevé, le nouveau code n’aura ni pour but, ni pour conséquence, d’apporter la synthèse et le vade mecum qu’attend le géologue professionnel ou amateur au regard de sa pratique.

Au mois de mai 2006, par une démarche proactive, dégageant déjà les fondements juridiques et philosophiques sur lesquels elle s’appuyait, GEOPOLIS, a fait préparer une proposition de « Projet de réglementation concernant les sites d’extraction d’objets géologiques » (annexe).

Géopolis a commandé en 2011 une approche juridique du prélèvement géologique à un cabinet Indépendant de l’univers des acteurs des sciences de la Terre. L’auteur de cette étude au moyen d’un cadastrage des normes juridiques, répond méthodiquement et clairement aux questions liminaires. Il nous donne  l’état de la législation et les bases utiles à la réflexion.

En tout état de cause, c’est un travail fondateur sur lequel la communauté des sciences de la terre est invitée à se baser pour enfin se faire connaître et reconnaître au sein de la société.

******************

Pour visualiser ce document, le télécharger, cliquer ici

(Attention pour accéder à cette page, il est nécessaire d'être adhérent et de vous connecter avec les codes indiqués sur votre carte)



 

Introduction

1 - Rudiments d’histoire (De 1185 à 1993)

1.1   Sept siècles exclusivement consacrés à l’exploitation des minerais

Richesse pour le monarque
Reconnaissance du droit d’exploitation
Administration des mines

 

1.2  Apparition du droit concernant les carrières de pierres, sables et autres minéraux

1.2.1 Phase libérale

1.2.2 Introduction de « la déclaration »

1.2.3 Introduction de « l’autorisation »

1.2.4 Introduction des notices et études d’impact


 

 

Le droit positif actuel du prélèvement géologique

2 - Droit du prélèvement à petits moyen et faible impact

2.1   Distinctions nécessaires

L’article 552 du Code civil

2.2   En surface ; Prédominance du droit de propriété

 

2.2.1 La situation du propriétaire

Propriété, liberté
Explosif
Destruction
Lit d’un ruisseau et orpaillage
Parc national, régional et site classé
Assurances

2.2.2 La situation de l’amateur de géologie qui n’est pas propriétaire du terrain

Autorisation du propriétaire
Assurance
Délit
Recel
Tolérance du propriétaire
Propriété privée - propriété publique

 

2.3   En sous-sol, le droit de propriété est vite restreint

2.3.1  Principe de propriété

Cavité et grotte

2.3.2   Les limites du droit de propriété

Règle des 10 mètres
Archéologie
Détecteur
Déclaration au maire
Responsabilité
Visite en gîte, carrière, mine ou après-mine
Animosité Archéologues/Géologues

 

3 - Droit du prélèvement à impact conséquent (carrières, affouillement, dragages, gîtes, minières)

 

 

3.1  Régime des installations classées avec étude d’impact

3.1.1  Encadrement plus strict

3.1.2   Nomenclature des installations classées

3 décrets d’application

3.2   Le schéma départemental des carrières

Outil de décision
Intérêts multiples
Contenu du schéma

3.3   Renforcement de la réglementation

3.4  Classification des installations soumises à autorisation ou à déclaration

3.4.1 Le principe : Installations classées soumises à autorisation

4 des 5 catégories
Exigence du Code de l’environnement

3.5    Régime des carrières soumises à déclaration

3.5.1   Distinction 2510-5 et 2510-6

3.5.2   Dispositions essentielles de la Réglementation

Conformité à la déclaration
Modification
Dossier permanent
Cessation d’activité
Contrôles périodiques
Implantation
Accès à la voirie
Esthétique
Surveillance
Propreté
Conduite de l'exploitation
Consignes de sécurité
Prévention des pollutions - Epandage - Stockage
Remise en état en fin d'exploitation

3.6   Le nouveau Code minier

3.6.1 Le nouveau code reprend les fondamentaux

3.6.2 Régime des mines et régimes des carrières

3.6.3 Substances utiles à l'énergie atomique

3.6.4  Substance passant du régime légal de la carrière à celui de la mine

3.7  Zones spéciales de carrières

3.7.1  Soumission au Code de l’environnement

3.7.2  Droit à indemnité pour l’exploitant en cas de reprise ou cession de l’exploitation

3.7.3  Mauvaise ou insuffisante exploitation

3.7.4  Redevance sur l’exploitation au profit du propriétaire

3.7.5  En fin d’exploitation, le propriétaire récupère la mine

3.8   Zones d'exploitation coordonnée des carrières

3.9   Schéma d'exploitation coordonnée des carrières

3.9.1   Haldes et déchets soumis au code de l'environnement

3.9.2   Droit de préemption

3.9.3   Soumission au Code du travail

3.9.4  Nécessité de déclaration pour levés de mesures géophysiques, ou études de minéraux lourds

3.9.5   Prérogatives des personnes publiques

3.9.6   IFREMER

3.9.7   Communication des informations

3.9.8   Obligation de transmission

3.10   Infraction et sanctions

 

 

 

ANNEXES



 

Le contenu de ce document est protégé par copyright; sa consultation interdit toute exploitation commerciale et toute altération du contenu. De même, la reprise d'images et de textes issus de ce document est soumis aux règles habituelles des droits de citation, c'est-à-dire limitée à de brefs extraits avec mention obligatoire de la source. Toutefois, ici encore, des autorisations de reprise plus larges, voire intégrales, peuvent être accordées sur demande expresse. Merci de nous contacter directement dans ce cas précis.

Ce document a été préparé par Noël CASABIANCA, Président de ASPIR FINENTREP Consulting. Cette société est spécialisée pour les PME et organisations :
- dans l’obtention de financements (Investissements, subventions, prêts,…) ;
- la prestation de Direction Administrative et Financière externalisée, de manière à ce que les dirigeants se consacrent au développement de leur activité, en s’appuyant sur les tableaux de bord.

Il enseigne par ailleurs le droit à l’Institut Supérieur de Gestion, au Pôle Universitaire Léonard de Vinci (ELMV), et à PARIS V (Université René Descartes).

Vous trouverez ici une sélection d'ouvrage tout public afin de découvrir les Sciences de la Terre. Vous pouvez les commander

directement en ligne via le site d'Amazon, bénéficier des frais d'expédition gratuits ainsi que de 5% de remise.

Voici également quelques revues et magazines traitant de la géologie, minéralogie : revues et magazines de géologie, minéralogie

 

La revue "Géologues" - cliquer ici pour accéder aux numéros publiés

 

Thèmes traités : formations, emplois, hydrogéologique, vins & terroirs, patrimoine géologique, risques naturels, énergies,...

Achetez les numéros thématiques en lignes : cliquer ici ou bien télécharger le bon de commande "papier" : cliquer ici

 

{module Notre bibliothèque en ligne |none}

Cliquer ici ou sur l'affiche pour télécharger l'appel à candidature

La bourse aux Minéraux et Fossiles de Beauvais s'est tenue le 31 mars et 01 avril 2012 dans l'agora de l'Institut Lasalle-Beauvais. Ce sont plus de 2000 visiteurs qui se sont déplacés pour cet évènement. Géopolis présentait son expo "Volcans et risques volcaniques" au travers de 12 panneaux et d'une vitrine consacrée aux roches volcaniques. Des plaquettes sur les types d'éruptions, volcans 3D et échelle des temps ont été distribuées tout au long du week-end.

 

 

Géopolis vous propose plusieurs expositions à louer ! Des catalogues de présentation de ces expositions sont disponibles sur demande. Des plaquettes pédagogiques à distribuer existent également pour certaines de ces expositions.

La Terre possède plus de 10 000 volcans sur les continents et davantage sous les océans. Plus de 1 500 d'entre eux ont été actifs au cours des 10 000 dernières années. Une centaine de volcans sont considérés comme très dangereux et donc particulièrement surveillés. Depuis l'année 1700, on comptabilise au total 265 000 victimes des phénomènes volcaniques. Aujourd'hui, 500 millions de personnes sont concernées par les risques volcaniques.

L'exposition s'articule selon les 4 thèmes suivants :

  • Volcans et risques volcaniques
  • Les sept types de risques volcaniques
  • La surveillance, la prévision, la prévention
  • Les volcans : nuisibles ou utiles ?
Cette exposition est constituée de 12 panneaux de 90x180 cm. Possibilité de location sur le week-end ou plusieurs semaines.
Pour connaître nos modalités de location, disponibilités, merci de nous contacter directement par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par courrier à : Secrétariat administratif de Géopolis - 8 rue Charles Vaillant - 93600 Aulnay-sous-Bois

Expostion Volcans et risques volcaniques.

Expostion Volcans et risques volcaniques.

 

Expostion Volcans et risques volcaniques.

 

Coordination scientifique par le Professeur J.M. Bardintzeff - Photos J.M. Bardintzeff.

Une idée et conception de Frédéric Delporte.


Retrouvez également ici un document pédagogique à distribuer avec cette exposition : "Les volcans et les différents types d'éruptions volcaniques".

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....