Livres & revues

Les minéraux

Sciences et collection

 

boulliard

Auteur : Jean-Claude Boulliard

Photographies : Alain Jeanne-Michaud et divers

Editions : CNRS éditions

Tirage : non communiqué

608 pages, format 17x24cm

Prix conseillé : 49 € - 34,99 € (format Kindle)

Disponibilité : sur internet, dans les grandes librairies, dans les bourses minéralogiques, à la collection de Jussieu, chez l'éditeur

 

Contenu :

Introduction

1e partie : Jalons minéralogiques, vingt questions et leurs réponses

  • Chapitre 1 : Six questions souvent posées par le profane
    • Qu’est-ce qu’un minéral ?
    • Comment se forment les minéraux ?
    • D’où viennent les noms des minéraux ?
    • Qui a sculpté les pierres ?
    • Qu’est-ce qui colore les minéraux ?
    • A quoi servent les minéraux ?
  • Chapitre 2 : Cinq questions souvent posées par le néophyte
    • Comment classe-t-on les minéraux ?
    • Pb(UO2)2(VO4)2.5H2O, que se cache-t-il derrière une formule chimique ?
    • Qu’est-ce qu’un cristal et comment classe-t-on les cristaux?
    • Comment classe-t-on les silicates? Une introduction à la cristallochimie
    • Quelles sont les espèces minérales qu’il vaut mieux connaître ?
  • Chapitre 3 : Quatre questions souvent posées par le minéralogiste amateur
    • Comment détermine-t-on un minéral sans forme cristalline ?
    • Comment analyse-t-on un cristal ? Comment décrit-on les amas de cristaux ?
    • Les minéraux d’arsenic sont-ils des poisons ? Les minéraux sont-ils dangereux ?
    • Les minéraux de collections peuvent-il être améliorés, arrangés ou bidouillés ?
  • Chapitre 4 : Cinq questions souvent posées par le collectionneur
    • De quand datent les collections et comment ont-elles évolué ?
    • Pourquoi collectionne-t-on ?
    • Qu’est-ce qu’un minéral de collection ? Les échelles de qualité
    • Qu’est-ce qu’un minéral de collection ? Quelles sont les critères de choix ?
    • Combien valent les minéraux de collection ?

 

2e partie : Les minéraux

  • Un peu plus de 300 minéraux sont décrits avec une à plusieurs photographies.
  • Carnet pratique
  • Glossaire
  • Index des minéraux

 

Commentaires :

La maquette

La maquette est typique des éditions du CNRS. Elle est simple et élégante. La couverture est souple, choix probablement motivé pour maintenir un prix abordable à ce livre dense et comptant de plus de 600 pages. La présentation des chapitres, sous-chapitres sections, est bien équilibrée.

Les photographies

Les photographies de minéraux sont de grande qualité mais le plus souvent de petites dimensions. L’immense majorité des minéraux représentés est visible à la collection des minéraux de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC - Sorbonne Universités).

Le style

Le français est élégant, sans ostentation, capable de transmettre des notions parfois ardues. Quelques rares fautes de français, d’orthographe, coquilles et autres erreurs. Les textes ont un niveau soutenu, mais reste accessibles, seules quelques parties demandent un effort certain. Des lecteurs ni scientifiques, ni muséologue ont manifestés leur plaisir deentrer dans des chapitres dont les titres les avaient, au départ, un peu rebutés.

Le texte

Dans la première partie de nombreux points, jamais encore développés, sont présentés. Elle aborde et répond à de nombreuses questions à caractère scientifiques, commerciaux, épistémologiques ou historiques.

La seconde partie, consacrée à la description de près de 300 minéraux, décrit pour chacun, les conditions de gisements, les gisements célèbres avec la description des pierres trouvées, leur désirabilité et appréciation, détermination, conservation, traitements et falsifications et une série de renseignements divers (étymologie, formule chimique, système cristallin, formes fréquentes, couleur, cassure, dureté, ténacité et densité). Les textes sont proportionnés à l’importance du minéral.

Conclusion

Cet ouvrage a provoqué un choc. Lors de la bourse de Sainte-Marie-aux Mines 2016, il a constitué, pour les collectionneurs et les professionnels (musée et commerçants), un des événements importants de cette manifestation.

Il signe une nouvelle date dans la minéralogie. Il est utile au collectionneur voire au conservateur et montre toute l’importance scientifique de la minéralogie. Il dévoile le rôle de leader international, de la muséologie minéralogique française. Souhaitons que la minéralogie de collection et muséale ne sera plus ce qu’elle était après cette parution.

La collection de l’UPMC – Sorbonne Université avait publié, en 1977, un ouvrage de style assez universitaire célèbre et d’une grande utilité pour les étudiants en minéralogie et les minéralogistes. Il avait été surnommé le BCG (pour ses auteurs Bariand, Cesbron et Geffroy). Dans cette même veine, nous avons entendu dire, à propos du livre de M Jean-Claude Boulliard, le JCB !

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....