TUCSON 2019 65e édition: The times there are a changin* Bob Dylan

Et tout d’abord le temps, enfin la météo. Contrairement aux deux dernières années où il a fait beau pendant toute la période des shows de Tucson, cette année voit un temps maussade s’installer, prévu pour les quinze jours à venir. Mauvais temps. Si mauvais? pas réellement, quelques pluies, quelques averses, un ciel parfois couvert et des températures autour de 15-18°C. De quoi survivre.

 

TUCSON 2019: Times have changed

  

Des hôtels disparaissent d’autres renaissent. Le Frontier Motel qui a vu défiler tout le gratin de la minéralogie internationale durant la période glorieuse de l’Executive Inn, son voisin, a fermé cette année.

 

 TUCSON 2019: Times are changing

image5 image4

Quant à l’Executive Inn, le voisin, il est devenu Fortuna. Il a prit des couleurs et son show est maintenant sous la direction de Marie-Louise Navarro, l’organisatrice efficace de la bourse de Millau et du Marriott à Paris. Souhaitons-lui un bon succès.

 

image6

Toujours dans la rubrique des hôtels: il y a le Tucson City Center, ex-Inn Suites. La pelouse semble avoir connue la transition Crétacé-Tertiaire. En effet, les dinosaures qui l’envahissaient ont disparu, remplacés par un mammifère : un rhinocéros.

 

image7

L’apparition, plus tardive de l’art et de la culture est évoquée avec une gloriette hellénisante.

 

image8

Côté fréquentation, Il y a de moins en moins de parking et donc moins de visiteurs. La pluie n’arrange rien! L’ambiance est assez morose et de nombreux marchands de hauts niveaux ont déserté cet hôtel. Le bruit court que le gérant mettrait fin au show d’ici deux ans.

 

image9  image10

La plupart des marchands pionniers qui ont anticipé la fin du Tucson City Center se sont installés à proximité du hangar de la Co-Op, haut lieu d’exposition des fossiles. Un nouveau show a ainsi vu le jour, le Mineral City Show. Le local, encore en cours de finition, ressemble à un entrepôt. Mais il ne faut pas s’y fier, le niveau est élevé et très professionnel.

 

image11

Il y a enfin les hôtels qui longent la High Way 10. Ils sont toujours là, immuables, si ce n’est qu’ils changent de nom à un rythme effréné, difficile à suivre. Ainsi l’ex Travelodge des années 1980, était devenu l’an dernier le Desert Inn, en hommage certainement à l’hôtel de même nom disparu, lui, dans les années 1990. Cette année, il a été rebaptisé Red Lion.

Association responsable respectueuse de l'environnement et du patrimoine géologique

La charte

Tous les adhérents de Géopolis s'engagent à respecter notre charte visant à protéger les sites de récolte et valoriser leur collection de minéraux et/ou fossiles

Dossiers juridiques

Géopolis édite des dossiers juridiques pour ses adhérents afin de répondre aux questions fréquentes posées sur le statut du minéraux, du prélèvement,...

L'assurance

Disponible depuis la création de Géopolis en partenariat avec la MAIF, elle couvre les associations et adhérents pour leur manifestation ou sortie de terrain.

Expositions

Géopolis conçoit et créé des expositions disponibles à la location en partenariat avec les plus grands chercheurs des domaines concernés en géologie, minéralogie,....